Le "phubbing", la nouvelle manie des accros aux smartphones

25/08/14 à 12:45 - Mise à jour à 12:45

Source: Le Vif

Le "phubbing" est le nouveau néologisme désignant le comportement des personnes rivées à leur smartphone. Un comportement qui, en plus d'être impoli, peut avoir de lourdes conséquences sociales.

Le "phubbing", la nouvelle manie des accros aux smartphones

© istock

"Nomophobie" (la peur de quitter son téléphone), "Fomo" (fear of missing out, ou la peur de rater quelque chose en ligne) à l'inverse de "Jomo" (joy of missing out, la joie de rater quelque chose), "phone stacking" (l'empilage de téléphones), et maintenant "phubbing". Avec l'avènement des nouvelles technologies et l'utilisation intensive de Facebook, Instagram, Twitter et de la multitude de réseaux sociaux chronophages, les néologismes sur nos comportements connectés n'ont jamais été aussi nombreux.

Des statistiques le prouvent, nous jetons un oeil sur nos smartphones ou nos tablettes toutes les 6 minutes, et bien souvent en compagnie d'autres personnes. C'est de cette constatation que le nouveau terme "phubbing" - contraction de "phone" et "snubbing" (acte de snober quelqu'un) - est né. Le "phubbing", mot-valise anglais qu'on traduira par "télésnober", consiste donc à ignorer une personne pour se concentrer sur son mobile. Considéré comme le comportement antisocial et incivique par excellence, le "phubbing", qui vire pour certains au toc, est pourtant la plupart du temps toléré entre amis ou lors de réunions familiales, chacun se retrouvant autour de la table rivé sur son smartphone, surnommé à juste raison "doudou numérique". Un petit jeu amusant est même né dans les pays anglo-saxons pour lutter contre cette attitude asociale: le "phone stacking" pour "empilage de téléphones". Le principe est simple: les téléphones de chaque convive sont placés les uns sur les autres sur la table et le premier qui craque en désirant récupérer son appareil pour vérifier SMS, statuts Facebok ou autres mises à jour a perdu. Dans cette tendance, certains restaurants proposent même 5% de ristourne au client qui abandonnera son portable à l'entrée. Mais le "phubbing", outre sa flagrante impolitesse, peut aussi avoir de lourdes conséquences sociales et amener les personnes qui en sont atteintes à se retrancher dans un monde virtuel, complètement déconnectées de la réalité qui les entoure. Pour savoir si vous êtes atteint de cette nouvelle manie, faites le test ci-dessous.

Vous êtes un "phubber" si, en société:

- vous vérifiez votre smartphone toutes les 6 minutes même en pleine conversation avec un interlocuteur,
- scrutez sans cesse les mises à jour de vos réseaux sociaux au restaurant ou lors d'une sortie entre amis,
- êtes incapable de laisser votre smartphone/tablette de côté plus d'une heure d'affilée,
- montrez votre angoisse à vos proches si votre appareil est déchargé et que vous n'avez aucun endroit pour le ranimer,
- passez des heures sur Candy Crush ou autres jeux addictifs sans vous soucier de votre voisin,
- en société, vous faites automatiquement un check-in dans les lieux que vous visitez, publiez une photo sur Instagram et/ou un selfie sur Facebook

En savoir plus sur:

Nos partenaires