Le personnel médical des prisons est en "pré-alerte de grève administrative"

02/01/13 à 12:26 - Mise à jour à 12:26

Source: Le Vif

(Belga) Toujours impayé pour les prestations des mois d'août, septembre, octobre et novembre 2012, le personnel médical indépendant employé par le ministère de la justice dans les prisons belges s'est mis en "pré-alerte de grève administrative", a appris mercredi l'agence Belga. Malgré les promesses de l'État, qui devait débloquer des sommes pour la fin de l'année, rien n'est encore arrivé sur le compte bancaire de ces professionnels.

Le personnel médical des prisons est en "pré-alerte de grève administrative"

"Concrètement, si mercredi en fin d'après-midi, aucune somme n'a été versée, nous déclencherons une grève administrative qui consistera notamment à refuser d'établir les certificats, y compris à destination des avocats ainsi que les attestations d'aptitude au travail qu'on nous demande d'ailleurs d'établir en toute illégalité puisque nous n'avons pas les compétences des médecins du travail", indique le Dr Gourdin, médecin généraliste à la prison de Nivelles. La grève administrative consistera aussi, pour ces professionnels de la santé, à ne plus assurer les urgences à l'intérieur des établissements pénitentiaires. Ils travailleront uniquement dans les horaires prévus. Ce mouvement de protestation concerne environ 400 professionnels: des médecins généralistes mais aussi des dentistes ou encore des kinés qui exercent dans les prisons belges en tant qu'indépendant, après avoir passé un contrat avec l'État fédéral. (Jonas Hamers / ImageGlobe)

Nos partenaires