Le Pérou est passé en 2012 au 1er rang mondial des surfaces cultivées en feuilles de coca

24/09/13 à 22:34 - Mise à jour à 22:34

Source: Le Vif

(Belga) Le Pérou est passé en 2012 au premier rang mondial des surfaces cultivées en feuilles de coca, devant la Colombie, mais avec une production en baisse pour la première fois en sept ans, a annoncé l'ONU mardi.

"Il y a eu un tournant important avec une réduction de la production de 3,4% après sept ans de croissance continue", a déclaré Flavio Mirella, représentant au Pérou de l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC). Il a précisé que les superficies cultivées en feuilles de coca, la matière première de la cocaïne, étaient passées au Pérou de 62.500 hectares en 2011 à 60.400 en 2012. Jusqu'en 2011, selon l'ONU, la Colombie occupait le premier rang avec une superficie de culture de 64.000 hectares. Selon les chiffres de l'ONU, la Colombie a réduit les cultures en feuilles de coca à quelque 48.000 hectares en 2012. Selon l'ONU, la production totale de feuilles de coca au Pérou l'an dernier s'est élevée à 128.000 tonnes, dont 120.000 destinées au trafic de drogue. Le reste est utilisé pour la consommation traditionnelle de la feuille de coca dans les Andes afin de lutter contre les effets de l'altitude. Actuellement, l'ONU tente d'enquêter sur la quantité de cocaïne produite annuellement au Pérou. Selon les évaluations de l'Agence américaine de lutte antidrogue (DEA), le Pérou produit 230 tonnes de cocaïne chaque année. D'après l'ONUDC, les zones les plus importantes de production de coca au Pérou se trouvent dans le VRAEM, la vallée des fleuves Apurimac-Ene et de l'Alto Huallaga, où opèrent des membres de la guérilla du Sentier lumineux, qui échappent en partie au contrôle des autorités. (Belga)

Nos partenaires