Le Pentagone prêt à vendre 24 hélicoptères d'attaque à l'Irak

27/01/14 à 23:00 - Mise à jour à 23:00

Source: Le Vif

(Belga) Le Pentagone a notifié lundi le Congrès américain d'un projet de vente à l'Irak de 24 hélicoptères d'attaque Apache pour 4,8 milliards de dollars, a annoncé l'agence chargée des ventes d'armes à l'étranger.

Bagdad réclamait depuis des mois que Washington lui fournisse ces équipements mais de nombreux élus américains s'y opposaient, craignant que le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki ne s'en serve contre des groupes autres que ceux liés à Al-Qaïda. Le Congrès dispose de 15 jours pour soulever d'éventuelles objections, faute de quoi le contrat sera conclu. Le projet de contrat porte sur 24 hélicoptères avec leurs équipements et pièces détachées. Il comporte également la vente de 480 missiles Hellfire, une arme antichar qui peut être tirée depuis des hélicoptères ou des avions. "Cette proposition de vente soutient les intérêts stratégiques des Etats-Unis en fournissant à l'Irak des moyens essentiels pour se protéger contre les menaces terroristes et conventionnelles et améliorer la protection des infrastructures pétrolières clés", justifie dans un communiqué l'agence de coopération de défense et de sécurité (DSCA), chargée des ventes d'armes à l'étranger. Nouri al-Maliki, un chiite critiqué pour son manque d'ouverture vers les autres composantes de la société irakienne, est confronté à la perte de contrôle d'une partie de la province à majorité sunnite d'al-Anbar, frontalière de la Syrie. Des combattants de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL, lié à Al-Qaïda) se sont notamment emparés fin décembre de la ville de Fallouja, à 60 km à l'ouest de Bagdad. (Belga)

Nos partenaires