Le Pentagone ordonne un examen complet des forces nucléaires américaines

23/01/14 à 22:41 - Mise à jour à 22:41

Source: Le Vif

(Belga) Le secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel a ordonné un passage en revue complet du personnel militaire au sein des forces nucléaires américaines après une série de scandales, a annoncé son porte-parole jeudi.

Les récentes révélations, concernant notamment des cas de tricherie à un examen de routine ou de possession de drogues par des officiers chargés de lancer les missiles nucléaires intercontinentaux (ICBM), "posent des questions légitimes quant à la gestion de l'une de nos missions les plus importantes et les plus sensibles", a déclaré le contre-amiral John Kirby à des journalistes. Cet audit portera non seulement sur les unités de missiles ICBM mais aussi sur les autres composantes des forces nucléaires américaines comme les sous-marins et bombardiers nucléaires. Il sera axé sur les "questions affectant le moral, le professionnalisme, la performance et le leadership des personnes qui composent les forces nucléaires", selon le contre-amiral Kirby. Les principaux responsables civils et militaires des forces nucléaires, notamment le chef du Strategic Command (Stratcom), l'amiral Cecil Haney, doivent rencontrer le ministre dans les quinze jours pour soulever ces questions. Ils auront par la suite 60 jours pour mettre au point un "plan d'action" afin d'identifier et de résoudre les problèmes dans les forces nucléaires. La semaine passée, la secrétaire à l'Air Force, Deborah Lee James, a annoncé la suspension de 34 officiers de l'une des trois bases de missiles ICBM pour tricherie à un examen de routine de leur compétence. Deux d'entre eux sont par ailleurs accusés de possession de drogues. En octobre, quatre autres officiers avaient été suspendus pour s'être endormis à leur console en laissant ouverte la porte blindée de leur poste de lancement. Les manquements au sein d'une force où il n'y a selon le Pentagone "pas le droit à l'erreur", ont touché même la haute hiérarchie avec le renvoi en juillet du général commandant les unités de missiles ICBM pour des beuveries lors d'un voyage à Moscou. (Belga)

Nos partenaires