Le patron du MES conteste sa dégradation par Moody's

03/12/12 à 22:37 - Mise à jour à 22:37

Source: Le Vif

(Belga) Le directeur général du Mécanisme européen de stabilité (MES), Klaus Regling, a contesté lundi soir la dégradation par Moody's du fonds permanent de secours de la zone euro.

Lors de la conférence de presse de l'Eurogroupe, M. Regling a estimé que l'agence de notation "n'a pas pris en compte la structure de capital très robuste du MES (...) ni son statut de créancier privilégié", qui lui confrèrent "une force sans précédent". "Au final, les marchés décideront", a ajouté M. Regling, en soulignant que la décision de Moody's, annoncée vendredi, ne s'était pas faite ressentir sur les taux du MES ce lundi. Moody's a dégradé d'un cran vendredi le Mécanisme européen de stabilité (MES), de Aaa à Aa1, avec une perspective négative. Le MES bénéficie par contre toujours d'un triple A, la meilleure note possible auprès de l'agence Fitch. Il n'est pas encore noté par Standard & Poor's. Principal instrument de sauvetage de la zone euro, appelé à remplacer définitivement la FESF, son prédécesseur, il a une capacité de prêts de 500 milliards d'euros. (WAE)

Nos partenaires