Le parti de Berlusconi se divise sur une candidature de Monti

16/12/12 à 15:50 - Mise à jour à 15:50

Source: Le Vif

(Belga) Le parti de Silvio Berlusconi a étalé au grand jour ses divisions dimanche. L'aile modérée penche pour une candidature de Mario Monti au poste de Premier ministre, tandis que les jeunes du parti ont réclamé son renouvellement et exclu de se ranger derrière le Cavaliere.

Une semaine après l'annonce par le magnat de 76 ans qu'il comptait postuler à la présidence du Conseil en février, plusieurs hauts dirigeants de sa formation Peuple de la Liberté (PDL) ont invité Mario Monti à être le "fédérateur de l'ensemble du centre-droit". Silvio Berlusconi a réitéré son offre de céder sa place à Monti, dans un message envoyé dimanche aux participants au congrès, en estimant que l'ex-commissaire européen "partage mes, vos et nos idéaux" et en appelant le PDL à mettre fin "à des disputes stériles". Le secrétaire général du parti, Angelino Alfano, a souligné que miser sur Monti "éviterait de restituer le pays à la gauche", donnée victorieuse aux législatives. Mais dans un autre congrès organisé par les jeunes de l'aile droite du PDL, leur chef de file Giorgia Meloni a expliqué qu'elle ne voulait ni de Monti ni de Berlusconi comme candidat Premier ministre. "Nous voulons un autre centre-droit. Monti ne fait pas partie de notre horizon et une nouvelle candidature de Berlusconi serait une erreur." Le parti du Cavaliere est tombé à 15% des intentions de vote alors qu'il avait triomphalement remporté en 2008 les législatives avec un score record de 37%. (DDM)

Nos partenaires