Le parquet va en appel contre l'ex-directeur du casino de Namur Albert Ancion, pas contre Armand Khaïda

04/06/14 à 17:27 - Mise à jour à 17:27

Source: Le Vif

(Belga) Le parquet fait appel du jugement rendu le 21 mai dernier par le tribunal correctionnel de Namur à l'encontre des anciens dirigeants du casino de Namur accusés d'une vaste fraude entre 1983 et 2004, a annoncé mercredi le substitut Arnaud d'Oultremont, en charge du dossier. L'appel, qui concerne une vingtaine de la quarantaine de prévenus, ne vise pas l'ancien patron Armand Khaïda, condamné à une peine de trois ans de prison avec sursis, 100.000 euros d'amende et à 3,5 millions d'euros de confiscation.

Le parquet va en appel contre l'ex-directeur du casino de Namur Albert Ancion, pas contre Armand Khaïda

Le parquet fait appel au civil et au pénal. "Sont visés les agents du casino qui ont bénéficié de l'irrecevabilité des poursuites, la mère d'Armand Khaïda, l'ancien directeur Albert Ancion, l'ancien banquier du casino et le haut-fonctionnaire Jean Aerens", a détaillé Arnaud d'Oultremont. Le procès d'appel devrait avoir lieu dans le courant de l'année scolaire 2014-2015 à la cour d'appel de Liège. Albert Ancion, ex-directeur, avait écopé d'un an d'emprisonnement, de 20.000 euros d'amende et d'une confiscation de 487.000 euros tandis que les poursuites à l'encontre d'un haut-fonctionnaire accusé de fraude et de blanchiment avaient été déclarées irrecevables. Dans son jugement, la présidente Manuela Cadelli n'avait pas retenu l'organisation criminelle, ni l'association de malfaiteurs. Le tribunal avait également jugé les constitutions de parties civiles de l'Etat belge dont elle a dénoncé la "négligence", de la Ville de Namur et de la Région wallonne non fondées. (Belga)

Nos partenaires