Le parquet ouvre une enquête sur l'attribution du permis d'environnement de Tomorrowland

08/07/14 à 22:48 - Mise à jour à 22:48

Source: Le Vif

(Belga) Le parquet d'Anvers a ouvert officiellement une enquête sur de possibles conflits d'intérêts, abus de subsides gouvernementaux, fraude et corruption dans le cadre de l'attribution du permis d'environnement du festival Tomorrowland, a indiqué la télévision locale atv. Le parquet a confirmé mardi soir l'information et spécifié qu'il s'agissait d'une suite automatique de la plainte introduite fin mai par maître Griet Cnudde auprès de la police fédérale. Le fait qu'une enquête officielle soit lancée ne signifie toutefois pas à l'heure actuelle que des faits punissables ont été commis, souligne le parquet.

Le parquet ouvre une enquête sur l'attribution du permis d'environnement de Tomorrowland

Griet Cnudde défend les riverains du site du festival de musique électro, qui ont voulu faire interdire la tenue du festival cette année par une action en référés, en raison des nuisances subies. La justice les a cependant déboutés. La plainte introduite fin mai par l'avocate concerne notamment à nouveau le fait que des membres du conseil provincial anversois ont reçu des billets d'entrée gratuits pour la 10e édition du festival cette année, qui se déroulera sur deux week-ends, les 18-20 et 25-27 juillet prochains. L'avocate souhaite également que la justice enquête sur le soutien financier reçu par les communes de Boom et Rumst de la part des organisateurs du festival. Selon maître Cnudde, ces "cadeaux" donnés par les organisateurs du festival aux membres du conseil provincial et aux communes représentent "au minimum un signe de partialité" dans le cadre de l'attribution du permis d'environnement. Les organisateurs du festival ont indiqué mardi soir n'avoir pas encore été contactés par le parquet au sujet de cette enquête, mais ont souligné que le juge en référés a indiqué fin juin que "les compensations pour nuisances pour les communes de Boom et Rumst et les accords locatifs avec la province d'Anvers n'avaient pas entravé l'attribution correcte des permis nécessaires". (Belga)

Nos partenaires