Le parquet fédéral analyse des vidéos mettant en scène des combattants belges de l'EI

11/08/14 à 17:20 - Mise à jour à 17:20

Source: Le Vif

(Belga) Le parquet fédéral a pris connaissance de deux séquences montrant des ressortissants belges actifs au sein de l'Etat islamique (EI), un groupe jihadiste qui tente depuis juin d'établir un califat sur un territoire partagé entre la Syrie et l'Irak. L'analyse de ces deux vidéos pourrait déboucher sur l'ouverture d'une enquête, a indiqué lundi Eric Van der Sypt, le porte-parole du parquet fédéral.

Le parquet fédéral analyse des vidéos mettant en scène des combattants belges de l'EI

La première vidéo montre plusieurs combattants de l'EI célébrer la fête de l'Aid-al-Fitr, qui marque la fin du ramadan. Diffusée par le groupe, on peut y voir un homme dénommé Abu Hanifah Al-Belgiki. S'exprimant dans un mélange d'arabe et de néerlandais avec un fort accent flamand, il déclare qu'il ne s'est "jamais senti aussi musulman qu'ici". "Nous sommes heureux et en sécurité. Nous ne pouvons rien demander de plus." La seconde séquence est un reportage pour le magazine américain VICE enregistré à Racca, le fief des jihadistes, situé en Irak. Un des protagonistes du film est un Belge qui dit avoir rallié la Syrie pour se joindre à l'EI. Il est dénommé "Abdullah al-Belgian" et laisse son fils de dix ans s'exprimer devant la caméra. Le père et son enfant menacent ouvertement les "infidèles" dans cette séquence. Le parquet fédéral suit le dossier de près, indique son porte-parole. Une enquête séparée visant les faits visibles dans les deux films pourrait être ouverte, mais il est également possible que ceux-ci soient liés à une enquête déjà en cours. L'Organe de coordination pour l'analyse de la menace (Ocam) est également en train d'évaluer la situation, indique le Centre de crise du ministère de l'Intérieur. (Belga)

Nos partenaires