Le parquet de Bruxelles veut renvoyer 3 agents de la zone Midi en correctionnelle

14/05/14 à 18:01 - Mise à jour à 18:01

Source: Le Vif

(Belga) Le parquet général de Bruxelles a demandé mardi à la chambre des mises en accusation de renvoyer trois agents de la zone de police Midi (Anderlecht/Saint-Gilles/Forest) devant le tribunal correctionnel. Les trois hommes se seraient rendus coupables de violences racistes contre trois personnes lors d'une arrestation en août 2009, a indiqué mercredi un des avocats s'occupant du dossier, confirmant ainsi une information de La Dernière Heure.

Le 28 août 2009, les trois agents de police étaient intervenus lors d'une échauffourée à Saint-Gilles. Des ambulanciers souhaitaient effectuer un massage cardiaque avec défibrillateur sur une femme victime d'un malaise mais trois hommes avaient tenté de les en empêcher. Ils ne voulaient pas que les ambulanciers déshabillent la femme en période de ramadan. Lors de l'intervention de la police, les trois hommes auraient été frappés dans le fourgon mais également au commissariat. Ils se sont portés partie civile contre dix agents de la zone Midi mais le parquet général de Bruxelles a requis le non-lieu pour sept d'entre eux et le renvoi des trois autres devant le tribunal correctionnel. La décision de la chambre des mises en accusation est attendue le 5 juin. (Belga)

Nos partenaires