Le parlement grec vote la levée d'immunité de la femme du leader d'Aube dorée

06/11/13 à 17:41 - Mise à jour à 17:41

Source: Le Vif

(Belga) Le parlement grec a voté mercredi la levée de l'immunité parlementaire de la députée et épouse du leader du parti néonazi grec Aube dorée, Eleni Zaroulia, pour avoir tenté de faire passer une balle de pistolet à son mari lors de sa garde à vue, a-t-on appris auprès du parlement.

Le parlement grec vote la levée d'immunité de la femme du leader d'Aube dorée

L'épouse de Nikos Michaloliakos est accusée d'avoir tenté de faire entrer cette balle, dissimulée dans un sac de voyage, lors d'une visite au chef d'Aube dorée dans les locaux de la police antiterroriste où il était retenu en garde à vue après son arrestation le 28 septembre. Nikos Michaloliakos est actuellement en prison, dans l'attente de son procès. Mme Zaroulia est en quelques semaines la septième des 18 députés du parti qui voit son immunité parlementaire levée en vue d'éventuelles poursuites judiciaires. Après avoir été accusées de laisser sans réponse les nombreuses violences imputées aux membres du parti néonazi, contre des étrangers notamment, les autorités grecques ont été poussées à réagir après le meurtre d'un musicien antifasciste, Pavlos Fyssas, mi-septembre. Ce meurtre a été avoué par un membre du parti néonazi, rapidement arrêté. Une vague d'interpellations a suivi dans les rangs de cette formation politique entrée au parlement en juin 2012. Six députés ont été inculpés pour "appartenance à une organisation criminelle" dont trois placés en détention provisoire et parmi eux, Nikos Michaloliakos. La justice poursuit son enquête sur une série de délits -violences, troubles à l'ordre public, tentatives de meurtre notamment- attribués aux membres d'Aube dorée et l'instruction de chaque délit passe par une levée d'immunité du député concerné. Certains observateurs s'interrogent cependant sur les suites de cette offensive judiciaire après le double assassinat vendredi soir de deux militants d'Aube dorée dans la banlieue d'Athènes, et sur la possibilité de voir les autorités modérer leur offensive contre le parti. (Belga)

Nos partenaires