Le Parlement grec adopte un texte suspendant l'aide de l'Etat au parti néonazi

23/10/13 à 00:43 - Mise à jour à 00:43

Source: Le Vif

(Belga) Le Parlement grec a adopté dans la nuit de mardi à mercredi un texte suspendant l'aide de l'Etat au parti néonazi Aube dorée, dont six députés sont inculpés pour "constitution d'organisation criminelle".

Le texte a été adopté par 235 voix sur les 300 de l'Assemblée, soit par la coalition gouvernementale droite-socialistes, et le principal parti d'opposition la Gauche radicale, Syriza. Les députés d'Aube dorée ont qualifié cet amendement "d'anticonstitutionnel" et se sont abstenus du vote en quittant la salle à la fin du débat. Le texte prévoit "la suspension de toute aide de l'Etat à un parti dont le dirigeant (...) ou un dixième des élus sont poursuivis pour constitution ou participation à une organisation criminelle", ce qui est le cas d'Aube dorée. L'adoption de cet amendement s'inscrit dans le cadre de l'offensive du gouvernement contre le parti néonazi Aube dorée. Les autorités ont lancé une vague d'arrestations dans les rangs des militants néonazis après l'assassinat le 18 septembre d'un rappeur antifasciste par un membre de ce parti. Six députés du parti sont jusqu'ici inculpés pour le crime de "constitution ou appartenance à une organisation criminelle", soit un tiers du groupe parlementaire d'Aube dorée, qui compte 18 députés. Par ailleurs, une commission parlementaire a recommandé la levée de l'immunité parlementaire d'Eleni Zaroulia, épouse du chef d'Aube dorée sur la demande de la justice. Elle avait été poursuivie pour avoir tenté au début du mois de faire passer une balle de pistolet dans les locaux de la direction de la police, où son mari avait été placé en garde à vue. (Belga)

Nos partenaires