Le parcours d'intégration en Wallonie part au parlement

27/02/14 à 15:22 - Mise à jour à 15:22

Source: Le Vif

(Belga) Le gouvernement wallon a approuvé jeudi définitivement le projet de décret instaurant un parcours d'intégration pour les primo-arrivants en Wallonie, ouvrant la voie à son adoption par le parlement avant la fin de la législature.

Le parcours d'intégration en Wallonie part au parlement

Ce parcours n'est obligatoire qu'en son module d'accueil. A suivre dans les trois mois de l'inscription à la commune, ce "premier accueil" consiste en une information sur les droits et les devoirs de chaque personne résidant en Belgique ainsi qu'en un entretien personnalisé pour dresser un "bilan social" (acquis, diplômes, équivalences éventuelles, identification des besoins). Une attestation délivrée par un des huit centres d'intégration qui organiseront le parcours viendra confirmer le suivi de ce module obligatoire. Dans le cas contraire sont prévues des sanctions, un point qui avait causé quelques frictions fin 2012 dans l'Olivier (PS-Ecolo-cdH). Les trois autres aspects du parcours ne sont pas obligatoires. C'est le cas d'une formation à la langue française, d'un module de formation à la citoyenneté et d'une orientation socioprofessionnelle. "La politique d'intégration en Wallonie se définit comme étant un 'two way process' (un processus qui va dans les deux sens, ndlr), l'intégration n'étant pas seulement le fait des migrants, mais aussi de la société d'accueil, chacun devant assumer ses responsabilités", selon la ministre de l'Intégration sociale Eliane Tillieux (PS). Le projet, qui doit encore passer au parlement et ne devrait donc pas être mis en oeuvre avant la prochaine législature, fait l'objet de vives critiques de l'opposition MR qui le juge trop peu contraignant. En Flandre, le parcours d'intégration civique (inburgering) est obligatoire depuis 2004 et comprend un cours d'orientation sociale, un cours de base de néerlandais comme deuxième langue, une orientation de carrière et un accompagnement individuel. (Belga)

Nos partenaires