Le pape reconnaît l'existence d'un "courant de corruption" dans la Curie

11/06/13 à 13:53 - Mise à jour à 13:53

Source: Le Vif

(Belga) Le pape a reconnu la difficulté de la réforme de la Curie romaine, en parlant d'un "courant de corruption" et de l'existence d'un "lobby gay", dans une rencontre récente avec des religieux et religieuses latino-américains, a rapporté mardi l'agence d'informations I.Media.

Le pape reconnaît l'existence d'un "courant de corruption" dans la Curie

La réforme de la Curie (gouvernement de l'Eglise), voulue par "presque tous les cardinaux" lors des réunions préparatoires du dernier conclave, est une entreprise "difficile", a-t-il reconnu lors d'une audience qu'il accordait, le 6 juin, aux responsables de la Confédération latino-américaine et des Caraïbes des religieux et religieuses (CLAR). Selon une synthèse de cet échange de près d'une heure, rapportée le 11 juin par le site catholique progressiste Reflexión y Liberación, le pape a ajouté: "Dans la curie, il y a des gens saints, vraiment, mais il y a aussi un courant de corruption". "On parle de +lobby gay+, et c'est vrai, il existe", reconnaît-il encore. "Je ne peux pas mener moi la réforme", poursuit-il, reconnaissant être très "désorganisé". Ce sera le travail, dit-il, de la Commission de huit cardinaux qu'il a nommés et qui doit se réunir pour la première fois de façon officielle à Rome au mois d'octobre. (Belga)

Nos partenaires