Le pape rappelle un spécialiste du dossier des intégristes

06/08/13 à 15:13 - Mise à jour à 15:13

Source: Le Vif

(Belga) Le pape a renommé ces derniers jours un expert du dossier des catholiques intégristes à la commission du Vatican chargée de leur réintégration et interdit la messe en latin dans une communauté traditionaliste, deux gestes montrant que François ne délaisse pas ces questions.

Le pape rappelle un spécialiste du dossier des intégristes

Benoît XVI, quand il avait démissionné en février, avait transmis à son successeur ce dossier brûlant sur lequel il s'était mobilisé sans succès pendant ses huit ans de pontificat. Au centre des difficultés, encore et toujours, le refus de la Fraternité sacerdotale fondée en France par Mgr Marcel Lefebvre à la fin des années 80 d'accepter l'ouverture du Concile Vatican II (1962-65) sur le monde moderne. Depuis l'élection de François, plusieurs gestes et propos du pape, dont des critiques explicites du passéisme de certains catholiques, n'ont pu que bloquer un peu plus le dossier. Le pape François a renommé Mgr Guido Pozzo, qui avait été plusieurs années au Vatican l'expert numéro un du dossier intégriste au sein de la commission "Ecclesia Dei", une commission vaticane chargée de réintégrer les traditionalistes. La deuxième mesure récente du pape François ne plaira pas aux intégristes: les "Frères franciscains de l'Immaculée", une communauté traditionaliste, ont été placés sous la houlette d'un "commissaire apostolique". Une mesure que prend le Saint-Siège dès lors qu'une congrégation connaît des problèmes d'ordre divers. Le pape a ordonné à ces frères de célébrer la messe selon le rite ordinaire (du Concile, en langue vernaculaire), alors que depuis 2007 ils aimaient célébrer la messe d'avant le Concile. (Belga)

Nos partenaires