Le pape, en visite dans le sud de l'Italie, dénonce "la plaie du chômage"

05/07/14 à 12:18 - Mise à jour à 12:18

Source: Le Vif

(Belga) Le pape François a dénoncé samedi, lors de sa visite dans la petite région italienne du Molise (sud), "la plaie du chômage". Face à ce défi, il en a appelé à la "responsabilité des institutions et du monde financier et des entrepreneurs".

Le pape, en visite dans le sud de l'Italie, dénonce "la plaie du chômage"

Evoquant "la culture de la solidarité", le pape a souligné la nécessité de cet engagement "face aux situations de précarité matérielle et spirituelle, spécialement face au chômage, une plaie qui demande des efforts et du courage de la part de tous". Il a tenu ce discours au cours de sa messe, célébrée en présence de dizaines de milliers de fidèles dans un ancien stade de football de Campobasso, le chef-lieu du Molise. Le Molise, situé au centre-sud de la péninsule, est une des plus petites régions d'Italie avec à peine plus de 300.000 habitants. Le taux de chômage s'y établissait au 1er trimestre de l'année 2014 à 16,4% contre une moyenne nationale de 13,6%. "L'emploi est un défi qui interpelle d'une manière plus particulière la responsabilité des institutions, du monde financier et des entrepreneurs", a poursuivi le pape argentin, qui s'est montré fidèle à ses préoccupations pour les plus démunis. "Il est nécessaire de mettre la dignité de la personne humaine au centre de chaque perspective et de chaque action. Les autres intérêts, même s'ils sont légitimes, sont secondaires", a-t-il ajouté. Lors de son arrivée dans le Molise, plus tôt dans la journée, François avait déjà déploré dans un discours à l'Université "le drame du chômage", demandant "un pacte" en faveur de l'emploi avec l'aide des autorités nationales et européennes. Le pape doit visiter dans l'après-midi deux autres localités du Molise et dans la seconde, Isernia, il rendra visite aux prisonniers détenus dans la prison locale. (Belga)

Nos partenaires