Le nouveau ministre wallon de l'Agriculture avance ses priorités et prône la concertation

26/07/14 à 17:27 - Mise à jour à 17:27

Source: Le Vif

(Belga) Assurer un revenu équitable aux agriculteurs, favoriser au maximum l'installation des plus jeunes d'entre eux, et valoriser les produits wallons figureront au coeur des priorités de la politique du nouveau ministre wallon de l'Agriculture, René Collin, a-t-il annoncé samedi lors de l'inauguration officielle du stand "Agriculture de Wallonie" à la foire de Libramont. Pour ce faire, le ministre appelle à la concertation entre tous les professionnels du monde agricole.

Le nouveau ministre wallon de l'Agriculture avance ses priorités et prône la concertation

Le Luxembourgeois, qui était encore il y a quelques jours député provincial en charge de l'agriculture, avait été retenu à Bruxelles vendredi, en sa qualité de ministre des Sports, pour cause de débats parlementaires sur la déclaration de politique communautaire. "J'ai manqué pour la première fois l'inauguration de la foire", a-t-il concédé, devant plusieurs collègues ministres et responsables politiques. Le nouveau ministre a surtout évoqué samedi les priorités qui guideront son action à la tête de l'agriculture wallonne. Il s'agira tout d'abord d'assurer un revenu équitable aux agriculteurs, alors que la nouvelle politique agricole commune (PAC) entre en vigueur en 2015. Dans ce cadre, il a rappelé que la Wallonie avait demandé que les aides couplées représentent une part de 21,3% - dont 18,8% pour le secteur bovin viandeux - du total des aides directes prévues dans le cadre de la PAC (premier pilier). Cette orientation doit permettre "le maintien des fermes spécialisées en élevage, de manière à assurer pour celles-ci une transition progressive et ainsi éviter de douloureuses faillites", a expliqué M. Collin. Le ministre a également mis l'accent sur le soutien nécessaire à l'installation des jeunes agriculteurs, pour lesquels des mesures ont été adoptées, et pour l'accès à la terre. Enfin, René Collin poursuivra les efforts entrepris par le précédent gouvernement pour valoriser les produits wallons, notamment par le biais de la marque "Agriculture de Wallonie". Pour mener à bien ces différents objectifs, le ministre a lancé un appel à la concertation entre tous les acteurs du secteur agricole, estimant que "plus que jamais, la ruralité a besoin de cohésion". (Belga)

Nos partenaires