Le nouveau budget européen sera "tout bonus pour la Reine d'Angleterre et Lidl"

21/11/12 à 19:03 - Mise à jour à 19:03

Source: Le Vif

(Belga) Certaines clauses de l'accord budgétaire en discussion entre les Etats membres risquent de remettre en cause la réforme de la politique agricole commune, et notamment le plafonnement des aides aux grandes exploitations. "Tout bonus pour la Reine d'Angleterre et Lidl", résume une source européenne, en référence à la liste civile britannique et aux grandes exploitations est-allemandes, grandes bénéficiaires de la PAC.

Dans ses dernières propositions de compromis budgétaire, le président du Conseil européen Herman Van Rompuy ne se contente pas de limiter fortement les dépenses agricoles. Il remet aussi en cause certains aspects de la réforme de la PAC, actuellement en négociation entre les ministres de l'agriculture. Un plafonnement des aides à 300.000 euros, visant à éviter que quelques grandes exploitations s'arrogent des paiements très importants, a ainsi été abandonné, au grand dam de la Commission européenne. "Il n'est pas logique de réduire le budget de la PAC et en même temps enlever les instruments qui permettraient de limiter les paiements pour les exploitations qui en ont le moins besoin", réagit-on au cabinet du commissaire à l'agriculture, Dacian Ciolos. Selon une autre source européenne, cette mesure bénéficiera surtout à la Reine d'Angleterre, dont les propriétés bénéficient de la PAC, et aux grandes exploitations est-allemandes dont la production est commercialisée notamment dans les grandes surfaces Lidl. (VIM)

Nos partenaires