Le nombre de victimes de l'amiante en augmentation

19/01/14 à 09:54 - Mise à jour à 09:54

Source: Le Vif

(Belga) Le Fonds amiante (AFA) a reconnu l'an dernier 212 victimes de l'amiante, atteintes de mésothéliome, ou cancer de la plèvre. Cela représente une augmentation de 13% par rapport à 2012 et de près de 25% par rapport à 2011, peut-on lire dimanche dans De Zondag.

Le Fonds amiante dédommage les victimes d'asbestose et de mésothéliome, ainsi que leurs proches, ces deux maladies résultant d'une exposition à l'amiante. Bien que l'utilisation de l'amiante en Belgique est interdite depuis douze ans, le nombre de personnes qui contractent sur base annuelle une maladie liée au contact avec de l'amiante reste relativement stable. Et les 212 victimes de mésothéliome reconnues l'an dernier témoignent d'une augmentation. "Le mésothéliome apparaît habituellement 20, 30 voire 40 ans après l'exposition à l'amiante. Nous ne comprenons donc pas pleinement d'où provient cette augmentation. Nous sommes peut-être actuellement dans une période de pointe, mais nous ne sommes pas en mesure de dire si la tendance se poursuivra", indique Alexander Van de Sande, porte-parole pour le Fonds des maladies professionnelles. "Il est frappant de constater que jusqu'à 2012, on dénombrait chaque année environ 112 décès à la suite d'un mésothéliome et que cette maladie a causé 202 décès en 2013, soit presque le double." (Belga)

Nos partenaires