Le nombre de personnes affamées a baissé à près de 870 millions

09/10/12 à 10:15 - Mise à jour à 10:15

Source: Le Vif

(Belga) Le nombre de personnes souffrant de la faim dans le monde a baissé ces dernières années pour atteindre près de 870 millions, un chiffre toujours "inacceptable", a annoncé mardi l'Organisation de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

Selon le dernier rapport sur l'état de l'insécurité alimentaire dans le monde (SOFI 2012), présenté mardi à Rome au siège de l'agence, le nombre de personnes souffrant de "faim chronique" s'est établi à 868 millions dans la période 2010-2012. Les précédents chiffres de la FAO faisaient état, en 2010, de 925 millions de personnes affamées. Et l'année précédente, l'organisation onusienne avait même annoncé que le milliard de personnes affamées avait été dépassé. "C'est surtout avant 2007-2008 que les progrès mondiaux en matière de réduction de la faim ont été faits", mais par la suite "ils ont accusé un ralentissement et un tassement", dénonce le rapport. Les raisons du ralentissement de l'amélioration sont multiples, notamment "la crise économique mondiale, la hausse des prix des denrées alimentaires, la demande croissante de bio-carburant, la spéculation sur les matières premières alimentaires ou les changements climatiques", a expliqué Jomo Sundaram, directeur général adjoint de la FAO. Selon le dernier rapport, sur les 868 millions de personnes affamées, 852 millions vivent dans des pays en voie de développement où ils représentent 14,9% de la population, et 16 millions vivent dans les pays développés. Sur ces 868 millions, l'écrasante majorité des affamés vit dans trois régions: l'Asie du sud (304), l'Afrique subsaharienne (234) et l'Asie de l'est (167), soit 705 millions au total. (MUA)

Nos partenaires