Le nombre de patients atteints d'insuffisance rénale aura doublé en 2025

12/03/13 à 16:20 - Mise à jour à 16:20

Source: Le Vif

(Belga) D'ici à 2025, le nombre de patients souffrant d'insuffisance rénale devrait doubler, indiquent les Mutualités Libres dans un communiqué, en marge de la journée mondiale du rein, qui aura lieu ce jeudi 14 mars. Les professionnels de la santé rappellent également l'importance d'un dépistage précoce de ces maladies silencieuses.

En Belgique, plus de 12.000 patients souffrent d'insuffisance rénale en phase terminale, dont environ 5.000 ont bénéficié d'une greffe de foie, tandis que 7.000 autres suivent un traitement par dialyse, selon le secrétaire de la Société belge de néphrologie (SBN), Frédéric Collart. Mais "ces chiffres ne représentent que la partie visible de l'iceberg, le nombre de personnes atteintes de maladies rénales débutantes ou chroniques étant bien plus élevé", poursuit-il. Jeudi, plusieurs centres de néphrologie ainsi que la Ligue en faveur des insuffisants rénaux (LIR) mèneront des actions de sensibilisation dans les centres hospitaliers, dont celui de Saint-Luc à Bruxelles, pour informer le public sur les maladies rénales et la transplantation. "Une détection précoce de cette maladie permet d'en ralentir l'évolution souvent défavorable et de réduire le taux de morbidité", rappelle M. Collart. Selon les projections des Mutualités Libres, le nombre de patients atteints de maladies rénales devrait doubler d'ici à 2025, en raison de l'augmentation des personnes atteintes de diabète et d'hypertension artérielle, les deux plus grands pourvoyeurs d'insuffisance rénale chronique. Selon M. Collart, la greffe de rein, lorsqu'elle est médicalement possible, est à encourager en cas de maladie rénale en phase "terminale". "Il y a un véritable travail d'éducation à effectuer en faveur des donneurs vivants d'organe, étant donné que le nombre actuel de transplantations ne satisfait pas à la demande", conclut-il. En 2012, 442 transplantations de rein ont été effectuées (contre 436 en 2011), tandis que 748 patients figuraient encore sur la liste d'attente (contre 837 en 2011), selon les chiffres officiels. (JAV)

Nos partenaires