Le nombre de militaires déployés en opération à un minimum historique en dix ans

15/04/13 à 09:48 - Mise à jour à 09:48

Source: Le Vif

(Belga) Pour la première fois en dix ans, le nombre de militaires déployés à l'étranger en opération réelle ou en mission d'entraînement est passé sous la barre des 600 personnes, a reconnu lundi le ministère de la Défense.

En date de vendredi, quelque 577 militaires étaient ainsi engagés dans diverses opérations et missions de formation, principalement en Afghanistan, au Liban et en Afrique. Cette situation est notamment due à la réduction progressive de l'effort belge en Afghanistan et au retour de mission de la frégate "Louise Marie" après avoir participé à la mission européenne de lutte contre le piraterie somalienne, Atalanta. Si 309 militaires sont encore présents en Afghanistan, ce nombre représente un recul important par rapport aux quelque 600 hommes et femmes qui y étaient déployés jusqu'en octobre dernier. Au Liban, ce sont 103 Casques bleus qui servent au sein de la Force intérimaire des Nations unies au Sud-Liban (Finul). L'Afrique et ses eaux abritent plusieurs contingents dont la quarantaine d'hommes et de femmes chargés de mettre en oeuvre les deux hélicoptères Agusta A109 affectés à Bamako à la mission de formation et de conseil à l'armée malienne (EUTM) que l'Union européenne vient de lancer, et les 21 personnes qui font de même avec un avion de transport C-130 "Hercules" au profit de la Mission des Nations unies pour la stabilisation de la République démocratique du Congo (Monusco). Une vingtaine d'autres militaires se trouve encore en République démocratique du Congo (RDC) pour encadrer l'armée congolaise, tout comme quatre instructeurs au Burundi et un sous-officier au Bénin. (Belga)

Nos partenaires