Le nombre de médecins étrangers a quadruplé en dix ans

06/06/14 à 00:33 - Mise à jour à 00:33

Source: Le Vif

(Belga) Le nombre de généralistes, spécialistes et étudiants en médecine de nationalité étrangère est passé en dix ans de 1.712 à 5.372, mais c'est surtout le nombre d'étudiants en médecine de nationalité étrangère qui a sensiblement augmenté, passant de 800 en 2004 à 3.001 en 2014, selon des chiffres du SPF Santé publique publiés par les magazines Artsenkrant et Journal du Médecin. Cela signifie qu'actuellement, un étudiant en médecine sur quatre n'a pas la nationalité belge.

On dénombrait en Belgique en 2004 145 médecins généralistes actifs ayant une nationalité non belge (0,9 pc du total), contre 365 en 2013 (2,2 pc). La Belgique compte surtout des spécialistes non belges: 767 en 2004 (3,4 pc du total) contre 2.006 l'an dernier (7,1 pc). La Belgique attire davantage les médecins et spécialistes en formation, qui sont passés de 800 (7,7 pc du nombre total d'étudiants en formation de médecin ou spécialiste) en 2004 à 3.001 (24,1 pc) l'an dernier. La majeure partie des médecins et étudiants en médecine étrangers viennent d'Europe, principalement des pays limitrophes. La France arrive en première position, suivie par les Pays-Bas, mais on retrouve la Roumanie en troisième position. Les médecins et étudiants en médecine des pays méditerranéens touchés par la crise économique, comme l'Espagne, l'Italie et la Grèce, ont été de plus en plus nombreux à se tourner vers la Belgique ces dernières années. Si l'on regarde au-delà des frontières européennes, on constate une augmentation des médecins et étudiants en médecine tunisiens et marocains, mais aussi libanais et camerounais. (Belga)

Nos partenaires