Le nombre de fonctionnaires fédéraux a diminué de 1.463 en six mois

12/09/12 à 15:15 - Mise à jour à 15:15

Source: Le Vif

(Belga) Le nombre de fonctionnaires fédéraux a diminué de 1.463 équivalents temps plein (ETP) au cours des six premiers mois de l'année, soit bien davantage que la diminution moyenne de 800 observée au cours des cinq années précédentes, a annoncé mercredi le secrétaire d'Etat à la Fonction Publique Hendrik Bogaert.

Les plus fortes diminutions ont été notées auprès du SPF Finances (-770 ETP), de l'ONEM (-84 VTE) et du ministère de la Défense (-83). En date du 30 juin dernier, l'administration fédérale employait 70.492 ETP, soit 1.463 moins qu'au début de l'année (-2,03%). Au cours des cinq dernières années, ce chiffre n'avait diminué au total que de 4.000 ETP. Durant les six derniers mois, la vitesse de dégraissage a donc quadruplé, a précisé le secrétaire d'Etat dans un communiqué. Toujours d'après Hendrik Bogaert, il s'agit quasi exclusivement de départs naturels: des retraites (1.294 ETP), la mobilité interne au sein de l'administration fédérale (111 ETP), des départs volontaires ou la non-prolongation de contrats temporaires (898 ETP). Si la diminution se poursuit au même rythme, le nombre total de fonctionnaires sera réduit sur base annuelle de 3.000 ETP. Avec un coût moyen de 40.000 euros par agent, cela représente une économie des coûts de 120 millions d'euros. C'est le montant que le gouvernement s'était fixé pour 2012. L'année prochaine il veut économiser encore 90 millions d'euros en plus, a encore précisé le secrétaire d'Etat. La diminution observée résulte de plusieurs mesures gouvernementales de rationalisation prises à l'initiative d'Hendrik Bogaert, a-t-il rappelé: interdiction pour les services d'engager de nouveaux collaborateurs tant qu'ils n'ont pas présenté leur plan de personnel annuel ; obligation, depuis juillet de dresser un rapport mensuel sur le nombre de fonctionnaires qui travaillent au sein de leur organisation. Pour éviter des recrutements inutiles, on mise davantage sur la mobilité interne. Les fonctionnaires peuvent plus facilement être transférés d'un service à un autre de sorte que les talents nécessaires puissent être disponibles au bon moment au bon endroit. (OLIVIER VIN)

Nos partenaires