Le navigateur français Alain Delord secouru au large de la Tasmanie

20/01/13 à 12:18 - Mise à jour à 12:18

Source: Le Vif

(Belga) Un navigateur solitaire français, le Morbihanais Alain Delord, réfugié depuis trois jours sur un radeau de survie à des centaines de kilomètres au large de la Tasmanie après des avaries subies par son voilier dans une mer démontée, a été secouru dimanche soir, ont annoncé les autorités australiennes.

"Je suis très heureuse de confirmer que le navigateur solitaire qui se trouvait depuis trois jours dans un radeau de survie dans l'océan Austral a été secouru par le navire de croisière Orion", a annoncé une porte-parole de l'Autorité australienne de sécurité maritime (AMSA), précisant que le marin devait être emmené à Hobart, en Tasmanie. Alain Delord, 64 ans, avait dû se résoudre vendredi à quitter "Tchouk Tchouk Nougât", un voilier de 10,5 mètres taillé pour la navigation en solitaire, après la perte de son mât et d'importants dommages sur la coque à environ 500 milles nautiques (900 kilomètres) au sud-sud-ouest de la Tasmanie. Selon le site Voilesetvoiliers.com, le bateau a coulé dans des eaux agitées entre océan Indien et océan Austral, avec des vents de 30 à 40 noeuds (55-75 km/h) et des creux de sept mètres, au terme de plus de 80 jours de mer. De retour d'une croisière dans l'Antarctique au large de l'île Macquarie (sud de la Nouvelle-Zélande), l'Orion a été le seul navire dans une zone de 100 milles autour du naufragé à répondre à l'appel de l'AMSA. (PVO)

Nos partenaires