Le MR soutient le modèle à quatre entités cher aux germanophones

15/11/13 à 13:54 - Mise à jour à 13:54

Source: Le Vif

(Belga) Le vice-premier ministre MR, Didier Reynders, a apporté vendredi son soutien à l'idée d'une Belgique à 4 entités telle que la défendent les représentants politiques de la Communauté germanophone.

Le MR soutient le modèle à quatre entités cher aux germanophones

A l'occasion de la Fête de la Communauté germanophone, dont la réception se tenait vendredi à Bruxelles, le ministre-président Karl-Heinz Lambertz a répété le plaidoyer qu'il tient depuis plusieurs années et qui s'est traduit dans une résolution approuvée par le parlement germanophone en 2011. Selon lui, la Belgique doit évoluer vers un modèle composé de 4 entités, dans lequel les germanophones exercent à la fois les compétences régionales et communautaires. "Il faut que la Communauté germanophone devienne l'une des quatre entités du pays, à côté de la Flandre, de la Wallonie et de Bruxelles. Je suis convaincu que le fait régional est en train de s'imposer et que l'on aura de plus en plus une Communauté germanophone qui exercera les compétences transférées", a expliqué M. Reynders en marge de la réception. Si le vice-premier MR soutient cette évolution, il n'en va pas de même, dit-il, de tous les partis. "Il y a encore des partis en Région wallonne qu'il faut convaincre", a-t-il souligné, sans nommer ces formations politiques. (Belga)

Nos partenaires