Le Moyen-Orient et ses drames au coeur des méditations du Vendredi Saint

29/01/13 à 11:54 - Mise à jour à 11:54

Source: Le Vif

(Belga) Le pape Benoît XVI a demandé au cardinal Béchara Boutros Rai, patriarche des maronites, de rédiger les méditations du Chemin de Croix au Colisée, avec la collaboration de deux jeunes Libanais, a annoncé lundi le Vatican.

Le Moyen-Orient et ses drames au coeur des méditations du Vendredi Saint

"Le Saint-Père, en mémoire de son récent voyage au Liban (en septembre) et pour inviter toute l'Eglise à inclure dans sa prière le Moyen-Orient, ses problèmes et les communautés chrétiennes vivant sur ses terres, a invité, par le biais du cardinal secrétaire d'Etat Tarcisio Bertone, le patriarche Béchara Boutros Raï à rédiger les textes pour la Via Crucis du Vendredi Saint au Colisée", a indiqué un communiqué. Les textes des 14 stations du Chemin de Croix "seront préparés, sous l'égide du patriarche, par deux jeunes Libanais", a-t-il précisé. Le Chemin de Croix, suivi dans la nuit par des dizaines de milliers de personnes dans ce lieu symbolique de Rome où de premiers chrétiens ont été martyrisés, a lieu chaque année deux jours avant Pâques, pour marquer la crucifixion de Jésus. Il est un moment fort de l'Eglise: les textes, les thèmes, les auteurs sont soigneusement choisis et significatifs des principales préoccupations de l'Eglise et du pape. La guerre en Syrie et le drame des chrétiens d'Orient, qui sont nombreux à quitter leurs pays d'origine en raison des menaces islamistes, préoccupent au plus haut point Benoît XVI et l'Eglise. En 2005, peu avant de devenir pape, le cardinal Joseph Ratzinger avait rédigé les méditations dans lesquelles il avait dénoncé avec sévérité, dans une allusion aux scandales de corruption et de pédophilie, les "souillures" dans l'Eglise, "une barque qui prend l'eau de toutes parts". (PVO)

Nos partenaires