Le monument dédié aux frères van Raemdonck et à Amé Fiévez à nouveau inauguré

04/08/13 à 15:51 - Mise à jour à 15:51

Source: Le Vif

(Belga) Le monument érigé en hommage aux frères van Raemdonck, tous deux sergents lors de la Première Guerre mondiale, ainsi qu'à Amé Fiévez, un caporal wallon décédé aux côtés des deux frères, a été à nouveau inauguré dimanche matin à Ypres, après avoir reçu une cure de jouvence.

Le monument dédié aux frères van Raemdonck et à Amé Fiévez à nouveau inauguré

Les frères van Raemdonck représentent un symbole de fraternité qui a été récupéré par le Mouvement flamand. Les deux frères ont combattu au front avant de mourir en 1917, à Ypres. Plus tard, il est apparu qu'ils avaient été tués avec un caporal wallon du nom d'Amé Fiévez. Les trois hommes ont été enterrés ensemble en 1918, où un monument a été érigé trente ans plus tard en leur nom. Après sa dernière restauration au début des années 1950, le monument a été délaissé et se trouvait il y a peu dans un état pitoyable. "Nous l'avons entièrement rénové", assure Steven Maes du Museum aan de IJzer (musée de la Tour de l'Yser). "La rénovation a été effectuée dans le cadre des commémorations de la Première Guerre mondiale. Le monument reste important, surtout en période de querelles communautaires, pour démontrer que durant la Première Guerre mondiale les Flamands et les Wallons combattaient ensemble", affirme-t-il. Dimanche matin, des membres de la famille d'Amé Fiévez ainsi que le bourgmestre de la ville d'origine du caporal wallon, Antoing, avaient fait le déplacement pour la nouvelle inauguration du monument. Longtemps "oublié" au pied de la tour de l'Yser, Amé Fiévez, seul wallon reposant parmi des soldats de 14-18 martyrs de la cause flamande, a eu droit à son premier hommage solennel fin août 2012 au Pèlerinage de l'Yser. (Belga)

Nos partenaires