Le monde de l'opéra rend hommage à Gérard Mortier

09/03/14 à 16:39 - Mise à jour à 16:39

Source: Le Vif

(Belga) Le décès de Gérard Mortier, qui s'est éteint dans la nuit de samedi à dimanche à l'âge de 70 ans, suscite des réactions bien au-delà des frontières belges. L'enterrement du directeur artistique se déroulera "dans la plus grande intimité, comme il en avait exprimé le souhait", annonce le Teatro Real de Madrid dimanche.

"C'était un grand innovateur et un grand directeur d'opéra", a estimé le metteur en scène suisse Luc Bondy, avec lequel il a régulièrement collaboré. "Il a été très important pour l'opéra, il a fait beaucoup bouger les choses. Il n'était pas consensuel du tout, il avait une grande personnalité, mais en même temps il réfléchissait beaucoup à la cohérence de ses programmations", a ajouté celui qui dirige depuis 2012 le Théâtre de l'Odéon, à Paris. L'Opéra de Paris, faisant part de sa "grande tristesse", lui dédiera la reprise de "Tristan et Isolde" donnée à l'Opéra Bastille à partir du 8 avril. Stéphane Lissner, qui prendra la tête de la maison parisienne cet été, a également rendu hommage au "défenseur d'un art lyrique résolument inscrit dans le XXe puis dans le XXIe siècle" ayant "combattu les conservatismes, les routines et les traditions dans ce qu'elles ont de plus rétrograde". La ministre française de la Culture, Aurélie Filippetti, a salué la "politique artistique exigeante et couronnée de succès" d'un dirigeant "visionnaire" qui "aura su faire entrer dans le XXIe siècle" l'Opéra national de Paris. Sur son compte Twitter, le Teatro Real dit "pleurer avec une profonde douleur la mort de Gérard Mortier". "Il est sans doute celui qui a le plus influencé et modifié le monde de l'opéra ces dernières années", commente Gregorio Maranon, président de la fondation de l'opéra madrilène. Le successeur de Gérard Mortier à la direction artistique du Teatro Real, Joan Matabosch, regrette la disparition d'"une des plus grandes figures internationales du monde de l'opéra". La représentation de ce dimanche soir au Teatro Real sera dédiée à Mortier et débutera avec une minute de silence. (Belga)

Nos partenaires