Le ministre Nollet veut réorganiser le paysage wallon de la recherche appliquée

03/12/12 à 17:22 - Mise à jour à 17:22

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre wallon de la Recherche, Jean-Marc Nollet, a annoncé lundi la décision du séminaire gouvernemental de réorganiser le paysage wallon de la recherche appliquée, réduisant le nombre de centres de recherche agréés (CRA) de 22 à sept ou huit institutions.

"Ces CRA desservent 10.000 petites et moyennes entreprises (PME) qui n'ont pas les capacités d'avoir leur propre centre de recherche. Une étude a révélé que leur nombre était trop important et que les entreprises ne s'y retrouvaient pas entre les différents CRA", a expliqué M. Nollet. L'Union wallonne des Entreprises (UWE) regroupera ces 22 CRA sur base des thématiques semblables afin de développer une meilleure visibilité régionale et internationale et d'offrir un meilleur service aux entreprises. Le gouvernement a fixé le nombre d'institutions maximum à dix. Certains rapprochements et collaborations ont déjà eu lieu. L'UWE dénombre sept ou huit institutions, avec, par exemple, l'EMRA (Environment and Materials Research Association) qui regroupe cinq CRA depuis un an et demi. "Le but est de rationaliser le champ de la recherche mais aussi de réduire certains coûts", a précisé M. Nollet. Une structure de coordination, Wal-Tech, permettra de soutenir les différentes institutions et de simplifier les procédures pour les entreprises dont elle sera l'unique interlocuteur. Doté d'un conseil d'administration de quinze membres au maximum, Wal-Tech assurera la visibilité des instituts et gérera les collaborations. Les CRA représentent 1.200 emplois et un budget de 160 millions d'euros. (MUA)

Nos partenaires