Le ministre flamand Philippe Muyters (N-VA) refuse un effort de plus pour le fédéral

28/06/13 à 08:51 - Mise à jour à 08:51

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre flamand du Budget et des Finances Philippe Muyters refuse que le nord du pays fasse un effort supplémentaire en faveur du gouvernement fédéral, indique-t-il vendredi dans les quotidiens Het Nieuwsblad et De Standaard. Le ministre N-VA s'oppose au ministre-président flamand Kris Peeters qui avait laissé entendre que la Flandre pourrait faire un geste en échange de baisses de charges décidées par le fédéral.

Le ministre flamand Philippe Muyters (N-VA) refuse un effort de plus pour le fédéral

L'ensemble des entités du pays doivent fournir un effort structurel de 3,5 milliards d'euros en 2014 à partager entre le fédéral et les entités régionales et locales. Mais Philippe Muyters refuse de s'engager sur cette voie. "Ils ont l'air de penser que mes poches sont remplies. La réalité est celle-là: nous nous sommes serrés la ceinture pendant 4 ans pour avoir un budget en équilibre, cela en dépit d'une croissance grippée, de l'inflation et de dotations amoindries. Veulent-ils que nous renoncions à la construction prévue d'écoles supplémentaires, que nous investissions moins dans l'accueil de l'enfance, que nous laissions aller à vau-l'eau les routes flamandes?", s'interroge-t-il. Si Kris Peeters veut des baisses de charges, il n'a qu'à les obtenir via la réforme de l'Etat de manière à ce que la Flandre acquière cette compétence, suggère-t-il. Philippe Muyters fait également savoir vendredi qu'il ne peut accepter en l'état la régionalisation des compétences usurpées ou l'augmentation de la cotisation de responsabilisation en matière de pensions des fonctionnaires flamands en vue d'alléger les caisses du fédéral. (Belga)

Nos partenaires