Le ministre Di Antonio juge suffisante une consigne de 10 centimes sur les canettes

19/08/14 à 12:11 - Mise à jour à 12:11

Source: Le Vif

(Belga) Une consigne de dix centimes d'euro sur les canettes en aluminium devrait être suffisante, a jugé mardi le nouveau ministre wallon de l'Environnement Carlo Di Antonio, qui ambitionne de résoudre en deux ans les problèmes de déchets sur la voie publique en Wallonie.

Le ministre Di Antonio juge suffisante une consigne de 10 centimes sur les canettes

"Il faut en faire le constat", la Wallonie est une des régions les plus sales d'Europe, a concédé le ministre cdH sur les ondes de Bel-RTL. Dans sa déclaration de politique régionale, le nouveau gouvernement wallon a notamment prévu une consigne pour les canettes en aluminium et autres emballages abandonnés dans l'espace public et dans la nature, ou tout autre mécanisme réparateur équivalent. "Une consigne de dix centimes serait suffisante, et on récupère cette consigne quand la canette retourne dans le circuit", estime M. Di Antonio. Selon les chiffres du ministre, 5% des canettes ne sont pas récupérées et se retrouvent au bord des routes ou dans les champs. Outre l'aspect environnemental, les coûts de ramassage sont importants: 20 millions d'euros pour la Région pour les voiries régionales et les autoroutes, mais des centaines de millions pour les communes. Le ministre compte mettre la piste à l'étude avec le secteur. Il présentera de premières mesures de propreté publique dès septembre et ambitionne de "résoudre le problème" des déchets sur la voie publique en deux ans. Il évoque aussi une consigne sur les bouteilles PMC et des actions visant les emballages plastiques. En outre, pour agir sur le comportement des "quelques pour cent des gens qui ne respectent pas les règles", il compte évaluer et renforcer le système des amendes administratives en la matière. (Belga)

Nos partenaires