Le meurtrier présumé de Christophe Michel reste en prison

23/10/12 à 14:40 - Mise à jour à 14:40

Source: Le Vif

(Belga) La chambre des mises en accusation de Liège a réformé mardi la décision de remise en liberté de Lalaj Sajmir (21 ans), à la suite d'une erreur de procédure. Cet homme est suspecté d'avoir commis le meurtre de Christophe Michel, un videur de 39 ans. L'auteur présumé restera donc en prison.

Les faits reprochés à Lalj Sajmir se sont déroulés le 25 septembre 2011 dans une garden-party. Après plusieurs altercations, il avait fait feu à diverses reprises, en l'air et en direction de Christophe Michel. La victime est décédée après avoir reçu une balle dans la tête. Lalj Sajmir avait été arrêté en Slovénie. Lors d'un récent passage trimestriel devant la chambre du conseil, la justice avait oublié de le convoquer dans les délais légaux de 48 heures avant l'audience. Cette erreur de procédure avait privé son avocate, Me Aline Biemar, de consulter le dossier et d'assurer les droits de défense de l'inculpé. La chambre du conseil avait constaté cette violation de la procédure et ordonné la remise en liberté de l'inculpé. Le parquet avait fait appel. L'inculpé a cette fois été convoqué dans les délais légaux. La chambre des mises a ensuite réformé la décision et a maintenu Lalj Sajmir en détention. Me Biemar estime cependant qu'une deuxième irrégularité de procédure a été commise pour couvrir sous cette forme la première irrégularité. Elle a signé mardi en début d'après-midi un pourvoi en cassation contre cette décision. (MUA)

Nos partenaires