Le mandat d'arrêt de la meurtrière présumée de Marchin confirmé

18/12/12 à 11:38 - Mise à jour à 11:38

Source: Le Vif

(Belga) La chambre du conseil de Huy a décidé, mardi matin, de prolonger le mandat d'arrêt de la meurtrière présumée de Marchin (province de Liège). Dominque Leblicq est inculpée de l'homicide volontaire d'une de ses anciennes relations amoureuses. Elle conservait le corps de la victime à son domicile depuis un mois.

Dominique Leblicq avait été placée sous mandat d'arrêt dans le courant de la nuit de jeudi à vendredi, après que l'autopsie a démontré que la victime avait été lardée de 20 coups de couteau. Le mandat d'arrêt est confirmé pour une durée d'un mois. L'avocat de Dominique Leblicq n'a d'ailleurs pas demandé le remise en liberté de sa cliente qui est partiellement en aveux sur les faits. Dans ses premières déclarations, Mme Leblicq avait déclaré que la victime avait chuté lors d'une dispute. Les déclarations avaient été contredites par l'autopsie. L'inculpée avait ensuite expliqué ne pas se souvenir de tout. Le corps de la victime était conservé dans un cercueil de fortune. C'est lorsqu'un incendie s'est déclaré jeudi dernier au domicile de la Marchinoise que les pompiers ont découvert le corps en état de composition. Une expertise psychiatrique de la meurtrière présumée est en attente. (MUA)

Nos partenaires