Le maire de New York estime qu'iPhones et iPads rendent sa ville plus dangereuse

02/01/13 à 15:40 - Mise à jour à 15:40

Source: Le Vif

(Belga) La criminalité de rue à New York a augmenté en 2012 et le maire de la ville, Michael Bloomberg, en attribue une grande responsabilité au succès de l'iPhone et de l'iPad auprès de la population. Ces produits chers suscitent la convoitise chez ceux qui ne peuvent se les permettre.

Le maire de New York estime qu'iPhones et iPads rendent sa ville plus dangereuse

L'augmentation de la criminalité dans la "grosse pomme" s'est poursuivie tout au long de l'année 2012. Le nombre de plaintes est passé de 104.948 à 108.432. Une catégorie sort particulièrement du lot: les déclarations concernant des produits Apple, en augmentation de 3.890. "Si on sortait Apple de la liste, nous aurions assisté à une baisse des chiffres de la criminalité", a déclaré le porte-parole de M. Bloomberg dans le New York Times. Le maire a d'ailleurs conseillé aux utilisateurs de ce type d'appareils de ne pas les transporter de manière visible. "Emportez-les dans des vêtements près du corps ou dans un sac fermé, mais pas dans une simple poche, afin de sentir si quelqu'un tente de vous le dérober" a-t-il conseillé. La police new-yorkaise travaille avec de nombreux enquêteurs sur le terrain afin de prendre les voleurs en flagrant délit. Mais, vu la forte augmentation du nombre d'utilisateurs de gadgets d'Apple, tous ces efforts sont pratiquement réduits à néant. La marque Apple n'est pas visée uniquement à New York, c'est le cas aussi à l'autre bout de l'océan. En effet, le soir du réveillon de l'an neuf, à Paris, l'Apple store a été cambriolé par quatre personnes. Les voleurs ont emporté pour 1 million d'euros de matériel. En Belgique aussi, juste avant la période des fêtes, plusieurs milliers d'iPhones, destinés aux magasins Mobistar, avaient été dérobés lors d'un hold-up dans une société de services de courrier. (STAN HONDA)

Nos partenaires