Le Liechtenstein se prépare lui aussi à une "cure d'austérité"

27/03/13 à 18:30 - Mise à jour à 18:30

Source: Le Vif

(Belga) La Principauté du Liechtenstein se prépare à une cure d'austérité, le prince héritier ayant appelé le parlement à préparer le plus rapidement possible un budget équilibré dans un discours prononcé mercredi lors de la nouvelle session parlementaire.

Les prévisions pour l'année 2013 font ressortir un déficit de 210 millions de francs suisses (172 millions d'euros), ce qui représente près du quart des dépenses, a mis en garde le prince Alois von und zu Liechtenstein dans son discours. "Je vois cette situation avec beaucoup d'inquiétude pour le bien à long terme de notre pays", a déclaré le prince héritier, qui a appelé à remettre en ordre au plus vite les finances de la Principauté, qui est peuplée d'environ 36.000 âmes. "La situation précaire de nombreux États européens nous montre où une politique de l'endettement peut mener", a-t-il souligné. Le Liechtenstein est noté AAA par l'agence Standard and Poor's, qui a confirmé récemment sa note avec une perspective stable, mettant en avant que la Principauté dispose d'institutions stables et d'une ligne politique claire, ce qui offre une garantie de maîtrise des défis économiques et financiers. Le parlement de cette principauté nichée au coeur des Alpes comprend 15 députés pour la Chambre Haute et 10 représentants pour la Chambre Basse. Il est mené par un gouvernement de coalition entre le Parti bourgeois progressiste, proche du prince, et la formation centriste Union patriotique. Pour la première fois, le parlement se compose de quatre partis, avec l'entrée du mouvement d'opposition des Indépendants, qui disposent de quatre sièges, et de la Liste Libre, avec trois représentants. Cette dernière s'oppose au droit de veto du prince et est favorable à une monarchie purement représentative. (PVO)

Nos partenaires