Le KCE souhaite la désignation de centres de référence pour les cancers rares ou complexes

10/02/14 à 00:42 - Mise à jour à 00:42

Source: Le Vif

(Belga) Le Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé (KCE) plaide, via un communiqué envoyé lundi, pour la désignation d'hôpitaux "centres de référence" pour le diagnostic et la prise en charge d'une série de cancers rares ou complexes. Cela permettrait de concentrer les patients dans quelques établissements compétents et bien équipés qui atteindraient ainsi un certain seuil d'activité annuel dans ce domaine, ce qui, selon le KCE, amorcerait une spirale positive concernant la qualité de la prise en charge.

Environ 4.000 cancers rares sont diagnostiqués en Belgique chaque année, rappelle le KCE. "Bon nombre d'entre eux touchent moins de 100 patients" par an. Sans centre de référence reconnu, n'importe quel hôpital belge comprenant un service d'oncologie peut actuellement prendre le patient en charge, même si l'établissement n'a que peu d'expérience en la matière. Or, "du fait de leur faible fréquence, ces cancers font souvent l'objet d'erreurs ou de retards de diagnostic", note le KCE. "Chaque hôpital ne dispose pas des compétences nécessaires pour reconnaître rapidement ces formes rares de cancer et pour les traiter de manière optimale". Le Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé recommande dès lors que les quelques cas soient "concentrés" dans des établissements multidisciplinaires reconnus. "De nombreuses études scientifiques belges et internationales démontrent de manière convaincante que la survie est meilleure et les risques de complications moindres lorsque les interventions à haut risque sont conduites dans un centre qui atteint un seuil minimal d'activité par an", indique le centre. (Belga)

Nos partenaires