Le GPS du futur conseille aussi de prendre le train

02/07/10 à 12:49 - Mise à jour à 12:49

Source: Le Vif

L'idée est d'offrir notamment des solutions intermodales aux conducteurs afin de leur indiquer la manière la plus rapide pour arriver à destination, y compris en train, tram, bus ou métro. L'information est rapportée par les quotidiens Le Soir et De Standaard.

Le GPS du futur conseille aussi de prendre le train

© JupiterImages

Dans ce but, la SNCB-Holding et la société Be-Mobile s'associent pour offrir l'info-trafic et le GPS multimodal de demain. Chaque partenaire apporte une contribution de 75.000 euros.

"On doit développer des solutions (...) pour le XXIe siècle qui intègrent les évolutions du trafic via l'information en temps réel", explique Jannie Haek, patron de la SNCB-Holding. Le GPS préviendra ainsi son utilisateur qu'un embouteillage s'est formé à tel endroit et indiquera le chemin à suivre ainsi que le mode de transport à adopter pour atteindre le plus rapidement une destination. Le système devrait être opérationnel d'ici la fin de l'année. Il ne sera cependant pas directement accessible au grand public.

La SNCB-Holding participera via sa filiale Syntigo. Sa contribution se traduira en terme d'expérience technique mais aussi par l'acquisition en temps réel aux données sur le trafic ferroviaire. Be-Mobile est, quant à lui, déjà actif dans le secteur de la mobilité comme fournisseur d'informations via Touring-Mobilis.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires