Le gouvernement wallon affirme sa cohésion et appelle au resserrement des positions

07/03/13 à 17:15 - Mise à jour à 17:15

Source: Le Vif

(Belga) Le gouvernement wallon a affirmé jeudi sa cohésion et appelé au resserrement des positions exprimées par les groupes parlementaires, après la fronde la veille de plusieurs députés de la majorité contre les deux ministres Ecolo de l'exécutif.

"Dans les conditions actuelles, les énergies doivent se concentrer sur les enjeux majeurs que sont la crise économique, l'accueil des nouvelles compétences, le budget et le plan Horizon 2022", a souligné le ministre-président Rudy Demotte (PS) au cours de la conférence de presse quasi-hebdomadaire du gouvernement. Visé par les critiques acerbes de plusieurs députés, le vice-président Ecolo du gouvernement Jean-Marc Nollet a abondé dans ce sens, adoptant un ton dont la sérénité tranchait singulièrement avec celui de la co-présidente de son parti, Emily Hoyos. Celle-ci avait appelé en matinée les présidents du PS et du cdH à confirmer leur fidélité à l'accord de gouvernement de l'Olivier, leur posant une question de confiance. Jean-Marc Nollet a assuré qu'il ne s'était jamais senti esseulé sur les bancs du gouvernement. Rudy Demotte a soutenu Mme Hoyos dans sa demande aux partis de "rappeler certains principes". Aux côtés d'un membre cdH du gouvernement, Carlo Di Antonio, il a convenu que son exécutif avait sans doute, par manque de temps en ces périodes de travail, négligé la bonne communication avec les groupes parlementaires. Il souhaite "remettre en place des outils de dialogue" avec le pouvoir législatif, notamment par une présence plus affirmée sur le terrain. (KAV)

Nos partenaires