Le gouvernement relance la concertation avec le secteur biopharmaceutique

26/11/12 à 18:35 - Mise à jour à 18:35

Source: Le Vif

(Belga) Le gouvernement fédéral a réactivé lundi une plate-forme de concertation avec le secteur biopharmaceutique, dans le cadre de sa stratégie de relance.

Cette plate-forme "Biopharma", qui s'est réunie pour la première fois en 2005 sous le gouvernement Verhofstadt, vise à ancrer davantage les investissements pharmaceutiques en Belgique et examiner la meilleure manière d'attirer de nouveaux investisseurs. La réunion d'installation s'est tenue en milieu d'après-midi au Lambermont. Étaient présents, aux côtés du Premier ministre Elio Di Rupo, d'une série de vice-Premiers ministres et de ministres, les représentants des cinq grandes entreprises pharmaceutiques implantées en Belgique (UCB, GSK, Janssen, Pfizer et Baxter). Les représentants des organisations sectorielles (Pharma.be et Essenscia/bio.be) et de l'administration (l'INAMI et l'Agence fédérale des médicaments et des produits de santé) ont également pris part à la réunion, selon un communiqué du Premier ministre. Cinq groupes de travail ont été mis sur pied, sur le climat entrepreneurial (en ce compris l'environnement fiscal), sur la protection de la propriété intellectuelle et l'accès au marché, sur le soutien à l'industrie innovante à l'étranger, sur la collaboration avec l'Agence des médicaments et sur la relance (emploi et formation). Ils présenteront leurs résultats à la plate-forme d'ici juin 2013. Le gouvernement fédéral avait déjà réactivé à la mi-octobre une autre structure de concertation avec l'industrie, le groupe de haut niveau Chimie et Sciences de la vie. De telles coopérations avec d'autres secteurs sont envisagées. Le secteur pharmaceutique emploie plus de 30.000 personnes en Belgique et exporte pour plus de 36 milliards d'euros par an, selon le cabinet du Premier ministre. (PVO)

Nos partenaires