Le gouvernement Picqué débloque plus de 4,2 millions d'euros pour sécuriser rues et places

13/12/12 à 20:35 - Mise à jour à 20:35

Source: Le Vif

(Belga) Le gouvernement bruxellois a augmenté jeudi l'enveloppe triennale de moyens que la Région consacrera au renforcement de la sécurité de l'espace public par les communes que ce soit par un éclairage renforcée, un mobilier adapté, ou la construction de bâtiments affectés à un usage administratif pour autant qu'ils contribuent à l'amélioration de la sécurité urbaine.

Le gouvernement Picqué débloque plus de 4,2 millions d'euros pour sécuriser rues et places

Selon le ministre-président Charles Picqué, une enveloppe de 2.500.000 euros avait été réservée pour les investissements ayant pour objet de contribuer à l'amélioration de la sécurité urbaine en ce qui concerne l'équipement de la voirie (éclairage public, mobilier urbain), l'équipement des espaces verts ou encore la rénovation. Cinquante six projets ont été déposés par les communes pour un montant total de plus de 5,3 millions d'euros. Face à la demande importante, le gouvernement bruxellois a décidé jeudi d'octroyer 1,750 million d'euros de plus pour soutenir les besoins exprimés par les communes. 4,250 millions d'euros sont donc affectés au soutien de la sécurisation de l'espace public. Une quarantaine de projets pourront ainsi voir le jour. Il est question de grands projets d'éclairage de voiries avec des installations modernisées et adaptées à la sécurité des riverains, des cyclistes et des piétons; de la mise en évidence d'espaces sensibles (abords d'écoles, crèches) par l'installation de mobilier urbain; de la sécurisation de tout un quartier (chaussée de Gand) par l'installation d'une maison de prévention avec présence de gardiens de la paix et d'agents de prévention. Des parcours piétonniers dans les parcs seront aussi sécurises en redéployant l'éclairage public. On réhabilitera des zones en friches aux abords d'écoles et de centres commerciaux. Des maisons de jeunes seront rénovées. (KAV)

Nos partenaires