Le gouvernement palestinien réclame aux pays arabes les 100 millions de dollars promis

02/01/13 à 16:22 - Mise à jour à 16:22

Source: Le Vif

(Belga) Le gouvernement du Premier ministre palestinien Salam Fayyad a de nouveau pressé mercredi les pays arabes de verser 100 millions de dollars par mois à l'Autorité palestinienne, comme ils s'y sont engagés en cas de sanctions financières israéliennes.

Le gouvernement palestinien réclame aux pays arabes les 100 millions de dollars promis

"Le gouvernement a appelé les pays arabes à activer le filet de sécurité arabe et à verser les fonds promis", indique un communiqué publié à l'issue du Conseil des ministres hebdomadaire, en référence au soutien annoncé en 2012 en cas de rétorsion financière israélienne à l'accession de la Palestine au statut d'Etat observateur à l'ONU le 29 novembre. "L'Autorité nationale a besoin de 240 millions de dollars par mois pour pouvoir remplir ses obligations tant qu'Israël continue à retenir nos fonds", a précisé le gouvernement. En décembre, le gouvernement israélien a annoncé le blocage pour le mois du transfert des taxes dues à l'Autorité palestinienne, à titre de sanction, considérant la démarche à l'ONU comme contraire aux accords signés. Les fonctionnaires palestiniens observaient mercredi un arrêt de travail pour protester contre le non-paiement de leurs salaires. Le ministre palestinien des Affaires étrangères Riyad al-Malki a fait état mercredi d'un "appel téléphonique du chef de la Ligue arabe Nabil al-Arabi selon lequel quatre pays arabes avaient répondu favorablement à l'appel à contribuer au filet de sécurité". Par ailleurs, "l'Algérie a anticipé le versement" de la première moitié de son aide annuelle de 52 millions de dollars en raison de "la dangereuse situation financière de l'Autorité palestinienne", a indiqué le ministre à la radio officielle Voix de la Palestine. (FEJ)

Nos partenaires