Le gouvernement bruxellois examine jeudi si l'accueil des sans-abri doit être étendu

28/01/14 à 09:56 - Mise à jour à 09:56

Source: Le Vif

(Belga) Le gouvernement bruxellois examine jeudi si le dispositif d'accueil des sans-abri doit être étendu, a indiqué mardi la ministre régionale Brigitte Grouwels à la VRT. La secrétaire d'État chargée de la Lutte contre la pauvreté Maggie De Block est d'avis que la Région bruxelloise, compétente pour l'aide de première ligne, en fait moins que le fédéral, censé agir en deuxième ligne.

Le gouvernement bruxellois examine jeudi si l'accueil des sans-abri doit être étendu

Des associations bruxelloises ont tiré la sonnette d'alarme lundi, jugeant que le dispositif d'accueil hivernal révélait des carences deux mois après son installation. Selon elles, de 150 à 250 sans-abri trouvent porte close ces dernières nuits alors que les températures baissent fortement. Toutes les places proposées par le Samusocial sont complètes. La secrétaire d'État Maggie De Block a attribué la semaine dernière 50 places supplémentaires en plus des 300 places déjà prévues par le fédéral. Sur la VRT, elle a indiqué avoir demandé à ses collègues régionales Brigitte Grouwels et Evelyne Huytebroeck d'augmenter la capacité d'accueil bruxelloise à 450 places. En réaction, Madame Grouwels a démenti l'information selon laquelle la Région en ferait moins que le fédéral. "Madame De Block n'est pas bien informée. Nous faisons plus que le fédéral. Il est prévu dans la convention que nous prévoyions 400 places", a-t-elle dit. La ministre CD&V a renvoyé la balle à sa collègue Open Vld. "Nous constatons que parmi les personnes accueillies, bon nombre sont des demandeurs d'asile déboutés. Il s'agit là d'une compétence fédérale, en l'occurrence, une compétence de Mme De Block", a-t-elle dit. Or, Mme De Block se targue d'avoir réglé la situation de l'accueil des demandeurs d'asile en Belgique. (Belga)

Nos partenaires