Le gouvernement bruxellois a loupé le pari de la mobilité électrique, déplore le MR

20/02/13 à 12:08 - Mise à jour à 12:08

Source: Le Vif

(Belga) Alors que l'Union européenne pointe la Belgique du doigt pour son très faible maillage en bornes de rechargement électrique, le gouvernement bruxellois est en panne de stratégie en la matière, a déploré mercredi le chef du groupe MR au parlement bruxellois, Vincent De Wolf.

Le gouvernement bruxellois a loupé le pari de la mobilité électrique, déplore le MR

La Commission européenne a récemment annoncé le lancement d'une stratégie visant à développer l'usage de carburants propres. L'Union européenne souhaite notamment palier le manque de bornes de recharge électrique et de stations de ravitaillement pour les énergies alternatives en imposant des objectifs contraignants en matière d'infrastructures et en établissant des normes communes d'équipements. M. De Wolf a tenu à rappeler que la situation variait considérablement d'un État à l'autre en matière de bornes de recharge électrique. En Belgique, on estime à 400 le nombre de bornes actuellement actives sur le territoire. La Commission estime pour sa part qu'il en faudra 21.000 d'ici 2020. A Bruxelles, on est toujours en attente d'une politique ambitieuse en la matière et ce n'est pas faute de demandes répétées du MR au parlement, a souligné Vincent de Wolf dans un communiqué. En un an et demi, les réflexions initiées par le MR n'ont même pas bénéficié d'une séance de commission où celles-ci auraient pu être débattues, a-t-il ajouté. Alors que les grandes villes des pays voisins bénéficient de projets ambitieux et d'ores et déjà concrétisés, Bruxelles attend toujours que l'on se penche sur son cas, a-t-il encore dit. (JDD)

Nos partenaires