Le forcené qui s'était retranché chez lui à Verviers est bien connu de la justice

02/08/13 à 12:47 - Mise à jour à 12:47

Source: Le Vif

(Belga) Le forcené qui s'était retranché dans son immeuble situé rue Jean Hennen à Stembert est bien connu des forces de l'ordre et de la justice, a indiqué le substitut du procureur du Roi au parquet de Verviers. L'individu, qui menaçait de faire exploser son immeuble à l'aide d'une grenade, a fait l'objet de plusieurs condamnations pour coups et blessures.

Après une dispute de voisinage, l'homme s'était retranché chez lui à l'arrivée de la police. "La police est intervenue à plusieurs reprises durant la nuit pour un conflit de voisinage. Lors de leur troisième intervention, les agents sont entrés dans l'habitation par une porte-fenêtre. Ils ont été la cible d'un jet de liquide. Deux policiers ont d'ailleurs été légèrement brûlés", explique Damien Leboutte, le substitut du procureur du Roi. A l'intérieur, l'individu a porté un couteau de boucher à sa gorge et était muni d'une grenade. "Les policiers ont alors battu en retraite et les forces spéciales ont été appelées. Après négociations, l'homme s'est rendu à la police peu avant 9 heures, sans heurt. Avant son interpellation, l'homme né en 1950 avait avalé une trentaine de calmants", ajoute le substitut. Après une hospitalisation temporaire, l'audition du forcené a débuté. Le service de déminage de l'armée s'est également rendu sur place. (Belga)

Nos partenaires