Le fisc tient les chefs d'entreprises à l'oeil

03/06/13 à 07:50 - Mise à jour à 07:50

Source: Le Vif

(Belga) Le fisc a contrôlé un tiers de chefs d'entreprise en plus en 2012 qu'en 2011. Les indépendants ont également été plus souvent dans le viseur de l'administration, tandis que les salariés ont vu le nombre de contrôles baisser de 20%, rapporte De Standaard lundi.

Au total, 227.679 déclarations d'impôts de chefs d'entreprises ont été contrôlées. C'est un tiers de plus qu'en 2011. Il s'agit des déclarations de gérants et d'administrateurs d'associations n'ayant pas de contrat de travail avec la société. Une attention particulière a été accordée aux chefs d'entreprises dont les rentrées ne correspondent pas avec les dépenses. "Nous pouvons parfaitement voir avec quelle voiture roule quelqu'un ou le lieu où il habite", précise le fisc. Environ 45.000 de ces déclarations ont été modifiées, ce qui représente une augmentation d'un quart par rapport à l'an passé. Au total, plus de 300 millions d'euros n'étaient pas rentrés dans les caisses du fisc, soit environ 6.600 euros par déclaration en moyenne. Malgré le fait que beaucoup plus de chefs d'entreprises ont été contrôlés, ce montant est inférieur de 8 millions d'euros par rapport à 2011. Les déclarations des indépendants ont également été plus attentivement scrutées par le fisc. Il y a une augmentation des contrôles de 8%, pour un total de 430.000 contrôles. Malgré cette augmentation, on constate une petite diminution du nombre de déclarations modifiées. Les employés demeurent de loin le groupe le plus important, mais ils ont été moins contrôlés qu'en 2011. L'année passée, près de 650.000 déclarations d'employés ont été contrôlées en moins qu'en 2011 (-20%). Par rapport à 2010, cela représente même une baisse de près d'un million de déclarations. (Belga)

Nos partenaires