Le fils de Benazir Bhutto entre en scène cinq ans après le meurtre de sa mère

27/12/12 à 08:54 - Mise à jour à 08:54

Source: Le Vif

(Belga) Le fils aîné de Benazir Bhutto, Bilawal, doit lancer jeudi sa carrière politique à l'occasion d'un grand rassemblement pour le cinquième anniversaire de l'assassinat de sa mère, ex-Première ministre du Pakistan farouchement opposée au fondamentalisme religieux.

Benazir Bhutto, Première ministre à deux reprises (1988 à 1990, 1993 à 1996) et fille du premier leader démocratiquement élu Zulfikar Ali Bhutto, avait été assassinée le 27 décembre 2007, peu après son retour d'exil et à la veille d'élections. Son assassinat n'a jamais été élucidé. Le Parti du peuple du Pakistan (PPP) fondé par Zulfikar est désormais impatient de présenter une troisième génération de Bhutto au sein de la formation. "C'est le premier meeting de sa carrière politique. Un nouveau Bhutto (Bilawal) qui partage la vision de sa mère et de son grand-père", explique à l'AFP Aijaz Durrani, porte-parole du fils de Benazir. Bilawal Zardari-Bhutto, 24 ans, également fils de l'actuel président Asif Ali Zardari, est déjà le chef du PPP à la tête de la coalition au pouvoir. Sa formation, minée par des allégations de collusion et de corruption, pourrait mordre la poussière lors des élections nationales prévues au printemps. Le PPP devrait donc avoir besoin d'un Bhutto pour espérer remporter la mise. "Bilawal a une valeur symbolique dans la famille Bhutto et Zardari veut profiter de cette symbolique" pour les élections, souligne Hasan Askari, spécialiste de la politique pakistanaise. (PVO)

Nos partenaires