Le film de Thierry Michel admis au festival de Yaoundé, mais lui reste persona non grata

03/07/13 à 16:29 - Mise à jour à 16:29

Source: Le Vif

(Belga) Le festival "Ecrans Noirs" de Yaoundé a finalement autorisé la présentation en compétition jeudi du film "L'affaire Chebeya, un crime d'Etat? " du cinéaste belge Thierry Michel, même si celui-ci ne sera pas convié à y assister, restant persona non grata au Cameroun, a-t-il annoncé mercredi.

Le film de Thierry Michel admis au festival de Yaoundé, mais lui reste persona non grata

"C'est donc une belle victoire pour le cinéma, la liberté d'expression, et pour les défenseurs des droits de l'homme particulièrement concernés par ce film sur l'assassinat, par les hauts responsables de la police congolaise, de Floribert Chebeya et la disparition de son chauffeur Fidèle Bazana" en République démocratique du Congo (RDC) il y a juste trois ans, a indiqué Thierry Michel dans un communiqué adressé à l'agence Belga. Le réalisateur avait annoncé mardi qu'il ne pourrait pas se rendre au Cameroun "sur demande expresse" du gouvernement congolais et que son film, qui avait irrité Kinshasa, avait été retiré du programme du festival "Ecrans noirs", dont la 17ème édition se déroule du 29 juin au 6 juillet. "L'affaire Chebeya, un crime d'Etat? " relate le procès en 2011 de huit policiers accusés de l'assassinat du directeur de l'ONG La Voix des Sans-Voix (VSV), Floribert Chebeya Bahizire, retrouvé mort le 1er juin 2010, après s'être rendu la veille à un rendez-vous à l'inspection générale de la police à Kinshasa. Son chauffeur, Fidèle Bazana Ebadi, est depuis porté disparu et présumé mort lui aussi. (Belga)

Nos partenaires