Le durcissement du regroupement familial se traduit dans les refus de visa

23/10/12 à 17:36 - Mise à jour à 17:36

Source: Le Vif

(Belga) Le durcissement des règles du regroupement familial semble effectivement se traduire dans les refus de visa, a estimé mardi la secrétaire d'Etat à la Politique de migration et d'asile Maggie De Block (Open Vld).

Interrogée par le député N-VA Theo Vrancken sur une évaluation de la nouvelle loi, Mme De Block n'a pu fournir de chiffres complets. Elle a en revanche pu préciser le nombre de demandes de visas traitées par les postes diplomatiques à l'intention de l'Office des étrangers. Ainsi, alors que l'an dernier, quelque 15.200 visas avaient été délivrés par cette voie et 6.450 refusés, ces chiffres sont passés à 8.670 et 8.140 sur les neuf premiers mois de 2012. Près de la moitié des refus se justifient par un manque de moyens de subsistance suffisants (logement et revenus à 120% du revenu d'intégration), une règle introduite dans la nouvelle loi en vigueur depuis septembre 2011, selon Mme De Block. Le nombre de demandes enregistrées par les postes diplomatiques sur une même période en 2011 et 2012 est en baisse de 20 pc, a-t-elle ajouté. Mais le nombre de demandes auprès de l'Office des étrangers augmente. (MUA)

Nos partenaires